Sélectionner une page
KAAMELOTT – PREMIER VOLET (Petite)

2h00min / Comédie
De Alexandre Astier
Avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Alain Chabat

Le tyrannique Lancelot-du-Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d’Arthur Pendragon et l’avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l’île de Bretagne ?

Vidéos

Casting

ALEXANDRE ASTIER

La passion première d’Alexandre Astier n’est pas la comédie mais la musique.Très jeune, il entre au Conservatoire avant de poursuivre ses études à l’American School of Modern Music à Paris. En parallèle, il suit ses premiers cours de théâtre et se met peu à peu à l’écriture. Très vite, il monte deux pièces écrites par ses soins : en 1997, Poule Fiction, et en 2000, L’étrange assistant du Docteur Lannion. C’est grâce à sa prestation sur scène à Lyon dans Le jour du froment qu’il se fait remarquer par les professionnels. Il se distingue notamment dans la pièce de Jacques Chambon, Nous crions grâce. Après avoir composé des musiques pour des courts-métrages tels que Soyons sport et Un soupçon fondé sur quelque chose de gras, il se lance dans la réalisation de son propre court, Dies iræ, qui remporte le Prix du public 2003 du Festival Off-Courts. Celui-ci donnera naissance à la série Kaamelott qui l’a fait connaître auprès du grand public. Il est à la fois réalisateur, scénariste et acteur de cette fiction qui met en scène la légende des chevaliers de la Table Ronde.

ALAIN CHABAT

Après une scolarité difficile, Alain Chabat, membre du collectif des Nuls, connaît la consécration en 1994 avec La Cité de la peur. Il poursuit dès lors une carrière en solo. Il incarne un mari macho et infidèle dans le Gazon maudit de Josiane Balasko (1994) avant de réaliser son premier long métrage en 1996, Didier, où il se met en scène dans le rôle d’un… labrador ! Auréolé du César de la Meilleure première œuvre, Alain Chabat crée sa société de production, Chez Wam, et revient ensuite devant la caméra, s’illustrant dans le film policier Le Cousin (1997) et la comédie dramatique Le Goût des autres (2000). Il s’essaie même à l’animation en doublant l’ogre vert dans la triomphale saga des Shrek. En 2002, Alain Chabat signe le scénario et la mise en scène d’Astérix et Obélix : mission Cléopâtre. Plus de 14 millions d’entrées font du film l’un des plus gros succès du box-office français. La côte de sympathie de Chabat est énorme : il est sollicité par les Robins des Bois pour mettre en scène la comédie préhistorique RRRrrrr !!! (2004), joue aux côtés de Gad Elmaleh (Chouchou, 2003) et d’Yvan Attal (Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, 2004), ou se retrouve devant la caméra du « Robin » Maurice Barthélémy, qui lui offre en 2005 le rôle doux-amer et plein d’émotion de son Papa. La même année, il incarne avec brio le supérieur macho et obsédé de Gael Garcia Bernal dans La Science des rêves du frenchy Michel Gondry.

Share This