CHAMPAGNE ! – Jeudi 28 et Dimanche 31 Juillet à 21H00

Durée: 1h43min / Comédie
De Nicolas Vanier
Avec Elsa Zylberstein, François-Xavier Demaison, Stéphane De Groodt

Jean, Patrick, Joanna, Romane et Guillaume se connaissent maintenant depuis plus de 30 ans. Leurs mariages et leurs enfants n’ont pas réussi à les éloigner et justement, ce week-end, la bande de cinquantenaires se retrouve en Champagne pour l’enterrement de vie de garçon de Patrick, le dernier célibataire de la bande. Mais la future épouse, arrivée à l’improviste, ne semble pas faire l’unanimité… Dans ce sublime vignoble, au fil des fous rires, des engueulades et des réconciliations, les tensions rejaillissent… car en amitié, tout le monde trinque !

Vidéos

Acteurs

ELSA ZYLBERSTEIN

Fille d’un physicien, Elsa Zylberstein pratique dès l’enfance la danse classique. L’adolescente timide se tourne vers la comédie en intégrant après le bac la classe libre du cours Florent, avec pour professeur Francis Huster. Apparue à l’écran dès 1989 dans Baptême, elle se fait remarquer grâce au Van Gogh de Pialat. Engagée comme figurante, elle décroche finalement le rôle de Cathy, la prostituée en robe rouge, après le renvoi de la comédienne initialement choisie. Cette prestation lui vaut le Prix Michel-Simon en 1992, ainsi que la première de ses trois nominations au César du Meilleur espoir.
Etudiante espiègle dans Beau fixe, Elsa Zylberstein, lauréate du Prix Romy-Schneider en 1993, inspire les jeunes réalisatrices comme Pascale Bailly, Diane Bertrand (Un samedi sur la Terre) et surtout Martine Dugowson, dont elle devient l’actrice fétiche. La cinéaste lui offre le rôle principal, aux côtés de Romane Bohringer, de Mina Tannenbaum, récit d’une amitié qui obtient un joli succès public en 1994. La comédienne au tempérament passionné affiche bientôt une prédilection pour les films d’époque, de Farinelli à Monsieur N. en passant par Jefferson à Paris. Celle qu’on avait découverte dans les bras du peintre d’Auvers-sur-Oise, incarne Suzanne Valadon dans Lautrec, puis la maîtresse de Modigliani.

FRANÇOIS-XAVIER DEMAISON

Diplômé de Sciences-Po Paris, François-Xavier Demaison entame à New York une carrière dans la finance internationale avant de revenir à ses premières amours, la comédie, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Ayant suivi dans sa jeunesse la classe libre du Cours Florent, l’ancien fiscaliste fait une rencontre déterminante en la personne de Samuel Le Bihan, qui, conquis par ses talents d’humoriste, accepte de le produire dans son premier one man show Demaison s’envole. Le succès est au rendez-vous, et en 2007, il partage aux côtés de François Berléand et Maruschka Detmers l’affiche de la pièce L’Arbre de joie au théâtre de la Gaîté-Montparnasse.
Côté cinéma, François-Xavier Demaison commence par de petits rôles -un agent immobilier dans Tout pour plaire (2004) et un chauffeur dans Olé ! (2005)- avant de s’imposer aux côtés d’anciens membres de la Troupe du Splendid comme Thierry Lhermitte dans Ca se soigne ? (2008) et le trio Jugnot, Balasko, Clavier dans L’Auberge rouge (2007). Esquissant également quelques pas de Disco, le comédien donne dans 48 heures par jour la réplique à Antoine de Caunes, le même qui lui offrira quelques mois plus tard l’un des rôles les plus marquants de sa jeune carrière, celui de Coluche. Nommé au César du Meilleur acteur en 2009 pour cette impressionnante composition, François-Xavier Demaison n’en oublie pas pour autant la comédie, son terrain de prédilection, où, entre Le Petit Nicolas, Tellement proches et Divorces, il évolue avec beaucoup d’aisance.

A PROPOS

Animé par une équipe de bénévoles, le Ciné-Select vous propose une programmation récente, dans une salle à taille humaine.