C’EST MAGNIFIQUE ! – Vendredi 01 Juillet à 21H00

Durée: 1h37min / Comédie
De Clovis Cornillac
Avec Clovis Cornillac, Alice Pol, Manon Lemoine

Pierre, la quarantaine, a toujours vécu loin des désordres du monde, entre ses abeilles et ses hibiscus. Lorsque ses parents disparaissent, c’est tout son univers qui bascule : il découvre qu’il a été adopté et doit apprendre à survivre dans une société moderne qu’il n’a jamais connue. Déterminé à élucider le mystère de ses origines, il croise la route d’Anna qui, touchée par la bienveillance de cet homme pas comme les autres, accepte de l’aider. Mais à mesure qu’il progresse dans son enquête, Pierre se décolore comme par enchantement.

Vidéos

Acteurs

CLOVIS CORNILLAC

Enfant de la balle, Clovis Cornillac débute sa carrière sur les planches à 15 ans aux côtés de metteurs en scène aussi réputés que Peter Brook ou Alain Françon (Une lune pour les déshérités). Apparaissant pour la première fois au cinéma en jeune délinquant dans Hors-la-loi de Robin Davis, il interprète très tôt des personnages de malfrats (Les Années sandwiches de Pierre Boutron, Il y a maldonne de John Berry). En 1998, il tourne La Mère Christain sous la direction de sa mère, la comédienne Myriam Boyer.
S’il multiplie les rôles sur le petit et le grand écran ainsi qu’au théâtre, Clovis Cornillac devra attendre 1999 et Karnaval de Thomas Vincent – un film qui a également révélé Sylvie Testud – pour voir son talent reconnu. Dans cette histoire d’amour sur fond de carnaval de Dunkerque, il campe un mari jaloux au sang chaud, une prestation qui lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir masculin. A l’affiche de nombreux premiers films (Carnages de Delphine Gleize, Vert paradis d’Emmanuel Bourdieu), cet acteur tout-terrain impressionne en transsexuel dans le film de genre Maléfique en 2002.

ALICE POL

Alice Pol commence sa carrière au théâtre dans « Le concile d’amour » mis en scène par Olivier Maltinti. Elle fait plusieurs apparitions dans des sériées télévisées comme Plus belle la vie ou encore Sous le soleil. Entre 2005 et 2012, elle tourne dans pas moins de six courts-métrages. La jeune comédienne se fait réellement connaître du grand public grâce à son rôle de Jessica dans Vilaine réalisé par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit en 2008. L’année suivante, elle se glisse dans la peau d’Ignès dans Juste un peu d’@mour de Nicolas Herdt puis Adèle dans Les Emotifs anonymes de Jean-Pierre Améris aux côtés d’Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde.
2012 est une année remplie pour Alice Pol puisqu’elle incarne la sœur de Diane Kruger dans Un Plan Parfait de Pascal Chaumeil, ainsi que Diane dans le Joséphine d’Agnes Obadia. Elle retrouve à cette occasion Marilou Berry avec laquelle elle avait collaboré une première fois sur « Vilaine ». Elle se voit également attribuer le rôle de la pédopsychiatre dans l’adaptation du roman du même nom : Au bonheur des ogres signé Nicolas Bary, où elle côtoie Raphaël Personnaz et Bérénice Béjo. En 2014, son degré de notoriété augmente davantage puisqu’elle est l’un des premiers rôles – la soeur de Kad Merad – de la nouvelle comédie de Dany Boon : Supercondriaque.

A PROPOS

Animé par une équipe de bénévoles, le Ciné-Select vous propose une programmation récente, dans une salle à taille humaine.